Reconnaître, valoriser, encourager la jeunesse des quartiers populaires

Likez, aimez, invitez, partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reconnaître, valoriser, encourager la jeunesse des quartiers populaires est aussi un des messages que j’essaye de véhiculer à travers certains portraits. 

Yssa portrait

Même si c’est difficile d’être optimiste lorsque l’on voit la hausse dramatique du chômage, surtout dans les quartiers populaires qui en sont les premières victimes, une crise sociale profonde qui s’accentue. Nous savons, que les jeunes des quartiers populaires rencontrent plus de difficultés dans leurs parcours scolaires que les autres jeunes et accèdent moins aux études supérieures : c’est un fait.  Quand les préjugés font bifurquer l’avenir des jeunes ( le Monde ) 

« Il n’est pas faux que les enfants d’origine populaire ou étrangère ont moins de dispositions à faire des études longues, mais il n’est pas dit non plus qu’ils n’y arriveront pas, rappelle Sophie Orange, chercheuse au Centre nantais de sociologie. On s’appuie sur les destinées probables, et cela devient une prophétie autoréalisatrice. » En savoir plus

Dans un pays où le capital scolaire représente la meilleure « arme de protection » contre les instabilités du système économique, les jeunes qui disposent d’un faible niveau d’éducation, doublé de peu ou pas d’expérience(s) professionnelle(s), sont les jeunes les plus concernés par le chômage et les emplois précaires, et inversement. ( source

Il n’empêche que malgré les difficultés rencontrés, beaucoup de jeunes usent les bancs de l’école le plus longtemps possible à l’image de Yssa Diarra qui fait partie de cette jeunesse occultée de certaines presses qui préfèrent les stigmatiser 

Félicitations & bravo Yssa …
Tu portes la fierté d’être issu d’un quartier populaire et d’avoir obtenu ton Master BAC + 5 , à l’image de ton frère Modibo Diarra qui très tôt à remporté des titres de championnats de France jusqu’au titre mondial de Boxe Française. 

Ton travail a était récompensé et ces quelques années passées à sacrifier une partie de tes loisirs t’ont permis aujourd’hui d’obtenir ton Master haut la main, j’imagine la joie et la fierté que tu dois ressentir d’avoir obtenue ce diplôme.

Je ne cesserai de le répéter, malgré la difficulté pour certains jeunes issues des quartiers populaires, malgré le chômage et la précarité et surtout parce que beaucoup se battent pour prouver qu’ils ne sont pas voués à l’échec et tu le prouves à travers cette réussite.

Nous le savons tous, l’un des moyens le plus sûr d’accéder à une réussite économique et sociale, à des postes clés dans la société, ce sont les études !

Et si pour beaucoup l’école n’a pas était un vecteur de réussite, sachez qu’il n’est jamais trop tard, certains nous ont prouvés qu’avec détermination, nous pouvons nous en sortir et il faut accepter le fait que c’est deux fois plus difficile, mais la récompense sera deux fois plus gratifiante : à l’image du jeune sidi-Ahmed le nouveau boulanger du quartier de la Plaine d’Ozon. 

A tout ceux et toutes celles qui ont réussi …

– Vous êtes la fierté de vos parents,
– Vous êtes la France et la force de demain !
– Vous êtes l’ambition des quartiers populaires et des milieux ruraux.
– N’oubliez pas de remercier votre Seigneur ( pour celles et ceux qui sont croyant.e.s )

Et que malgré le cumul des difficultés, les quartiers possèdent une richesse humaine et une créativité sociale considérables. Leurs habitants y déploient nombre d’actes de solidarité, d’initiatives civiques et économiques, méconnues et laissées en friches par les politiques publiques.

MK 

 


Likez, aimez, invitez, partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire