Route Saint-Just : ” Acceptes, tu n’as pas le choix … “

Likez, aimez, invitez, partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quartier du Lac – Rue Saint-Just  : une centaine d’arbres abattus

C’est partie, le bruit matinal des tronçonneuses ont surpris plus d’un riverain … une centaines d’arbres se couchent les uns après les autres dans le prolongement de la rue Saint-Just. 

Que se passe t’il ?  On s’échange entres voisins, des rumeurs par ci, des doutes par là et on plus nous approchons des gros coups de pelleteuses prévues début Janvier, plus les certitudes apparaissent : la route pointe son bout du nez !

Ils n’y croyaient pas leurs oreilles, même les propriétaires qui avaient jusqu’alors un jardin agréable devront se faire au passages des automobiles dans quelques mois. 

 

Une réunion publique sera finalement bien reportée le Vendredi 16 décembre à 18 h à l’accueil de loisirs municipal.

L’occasion pour la municipalité de présenter ce chantier aux habitants, la presse en fait l’echo dans un article

Je cite : l’objectif  du chantier est donc bien de désenclaver la rue Saint-Just et son prolongement, site jugé « sensible » par les autorités (attroupements de jeunes, tapages, trafics…).

Je l’ai évoqué ici,  la route va certainement empêcher l’attroupement à cet endroit précis, quand à croire que c’est La solution, elle ne résoudra pas la problématique du chômage que rencontre les jeunes et  une nouvelle concentration va sûrement se créer dans un nouvelle endroit. 

Comment faire afin que des jeunes ne se réunissent plus dans le quartier, ne traînent pas dans la rue et ne gonflent pas les chiffre du chômage ?  Attaquons nous aux causes ( souffrances sociales ) et non aux personnes qui en paient le prix. 
 
 
 
Que les choses soient claires, je suis favorable et il est souvent nécessaire qu’un renouvellement urbain se réalise au quartier du Lac pour améliorer le cadre de vie mais  pour cela il est nécessaire de rendre les habitants davantage acteurs des décisions qui les concernent par la prise en compte de la parole des habitants et de leur engagement dans un processus de démocratie participative avant toutes décisions finales et non après que les plans soient dessinés, sinon ce n’est pas les associer. 
 
 
Alors oui ! c’est certainement pour ” le bien” du quartier  et que finalement qu’il faut savoir bien ” s’adapter “ car nous n’avons pas eu le choix mais c’est bien connu ce sont ” ceux “ qui décident à notre place , qui ” savent “ mieux ce qui est bon pour les riverains, il n’y habitent pas. 
 
« La responsabilité de chacun implique deux actes : vouloir savoir et oser dire. » Abbé Pierre 
 
Miloud Kerzazi, Citoyen de la République, Habitant du quartier du Lac 
 
 

Likez, aimez, invitez, partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire