Réfugiés : L’humanité s’est noyé à Venise …

Likez, aimez, invitez, partagez !
  •  
  • 19
  •  
  • 5
  •  
    24
    Partages

Il s’appelait Pateh Sabally … Le jeune homme est mort dans l’indifférence générale

 


Effroi et horreur lorsque l’on déshumanise l’autre, celui qui n’a pas la même couleur que toi, celui qui n’a pas la même religion que toi, celui qui n’a pas la même culture que toi, celui qui est différent de toi … 

Les mots qui sont outrageants et humiliants sont des mots qui blessent, des mots qui tuent.

Lorsque l’insulte est xénophobe, l’être humain disparaît … l’humanité se noie !

Pateh Sabally était différent, pas de la même couleur, pas de la même culture, il était âgé de 22 ans originaire de Gambie, il avait fui son pays pour rejoindre l’Italie et il s’est noyé sans assistance dans le grand canal de Venise. 

L’insulte xénophobe est un poison pour toutes les démocraties surtout dans les périodes de crise aiguë. 

Le Pen dit :  » La France aux Français  » 

Le Pen dit :  » La France aux Français  » ; moi je dit :  » La Planète aux Humains «  Abbé Pierre 


Likez, aimez, invitez, partagez !
  •  
  • 19
  •  
  • 5
  •  
    24
    Partages
  • 19
    Partages

Laisser un commentaire