Ô peuple Syrien, Ô communauté Rohingyas ! Pardonnez moi …

 

La Syrie meurt ici, une tragédie en Birmanie par là … sous le silence complice de ceux qui gouvernent !

Je vous demande Ô peuple Syrien, Ô communauté Rohingyas * de me pardonnez une fois de plus, une fois de trop sûrement !

Je suis impuissant et me sens complètement inutile face à tes cris, tes pleurs, tes douleurs …

Quelle tragédie, tu gémis et nos larmes coulent à peine, plongées dans une sécheresse effroyable et nos protestations sont cruellement inaudibles, nos mobilisations inexistantes. 

Pour combien de temps encore ? 

Combien de cadravres faudraient ils pour hurler STOP !? C’est trop et inacceptable humainement …

Jusqu’à quel moment considèrera t’on que c’est un crime contre l’humanité ? un génocide ?  une hécatombe ? et que ça suffit maintenant !

Hier le Rwanda, le Congo et bien d’autres,  n’ont-ils pas servi d’enseignement sur les exterminations de masse ? 

Que signifie l’O.N.U ?

Que signifie maintenir la paix et la sécurité internationales ? 

A quoi servent les chartes, les conventions, les déclarations … ? 

Trop de questions, peu de réponses …

J’ai honte et il faudra vivre avec cette humiliation silencieuse planétaire, ce déshonneur humanitaire.

Je vous demande Pardon de ne pas être à la hauteur face à l’inhumation de l’humanité 

Ô Seigneur, Pardonnes-nous … 

 

 » Les uns ne pensent qu’à conserver Bachar el Assad, les autres à le chasser, aucun ne pense d’abord aux Syriens. «  Edgar Morin

 

MK 

* communauté birmane de confession musulmane,  minorité la plus persécutée du monde – les autorités birmanes sont accusés de commettre un génocide

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.