Être musulman dans la France d’aujourd’hui, c’est hériter d’une histoire commune : des musulmans venus en France pour combattre ou travailler.

Likez, aimez, invitez, partagez !
  •  
  • 14
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages

Tout arrivée à son départ   

GMP

En 1904, 5 000 musulmans travaillent en métropole, dans les usines de la capitale, les savonneries marseillaises ou les bassins miniers du Nord. La Première Guerre mondiale en fait des soldats. Venus d’Afrique du Nord et d’Afrique noire, ils découvrent la France dans les tranchées de Verdun. En 1918, le bilan est lourd pour ces troupes : 80 000 morts, autant de blessés. Au lendemain de la guerre, la France salue le sacrifice des troupes coloniales : elle est fière d’être un « grand empire musulman ». Pour preuve, la construction de la mosquée de Paris, en 1926. source 

Nombreux sont ceux dont le sang a coulé sur les champs de bataille. Nombreux sont ceux qui ont donné leur vie pour la défense de la civilisation et c’est beaucoup en souvenir de ceux-là que bientôt s’élèvera sur cet emplacement l’Institut musulman qui, voisin de notre Panthéon, sera comme un monument commémoratif élevé à la mémoire des soldats musulmans morts pour la France”. Paul Fleurot du Conseil de Paris

GMP

La reconnaissance de la France pour les milliers de musulmans venus de toute part et tombés sur les champs de bataille de la Grande guerre (1914-1918), notamment à Verdun, Douaumont, la Marne, le Chemin des Dames, l’Alsace et dizaines d’autres lieux consacrés par le sacrifice commun dans le but de défendre les principes de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. ( source ) 

GMP

GMP

GMP

GMP

Monsieur Paul Fleurot du Conseil de Paris déclarait au nom des élus de la capitale

« Lorsqu’en 1914, le formidable cataclysme s’abattit sur l’Europe ; lorsque la France qui avait fait l’impossible pour éviter la guerre fut odieusement et injustement attaquée, elle dut faire appel à ses enfants, à tous ses enfants ; et vous êtes témoins que les musulmans de nos départements africains ne furent pas les derniers qui répondirent à l’appel de la patrie en danger ».

GMP

GMP

GMP

GMP

Le 19 octobre 1922 à 14 heures, le Maréchal Lyautey procédait à l’inauguration solennelle des travaux de ce qui allait devenir l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris. ( …)

 

Prenant la parole ce jour là, Lyautey proclama :

« Quand s’érigera le minaret que vous allez construire, il ne montera vers le beau ciel de l’Ile de France, qu’une prière de plus dont les tours catholiques de Notre-Dame. ne seront point jalouses ».

GMP

GMP

GMP

GMP

C’est sur le rapport d’Edouard Herriot, qu’à l’unanimité, le Parlement avait voté dans sa séance du 29 juin 1920 le projet de loi du gouvernement “en vue de la création à Paris d’un Institut musulman”.

“Si la guerre a scellé sur les champs de bataille la fraternité franco-musulmane et si plus de 100 000 de nos sujets et protégés sont morts au service d’une patrie désormais commune, cette patrie doit tenir à honneur de marquer au plus tôt, et par des actes, sa reconnaissance et son souvenir. A tous ces musulmans, quelle que soit leur origine, s’ils évoquent le nom de la France, et demandent son aide spirituelle ou son hospitalité, Paris offrira l’accueil de l’Institut Musulman, l’ombre pieuse de sa .Mosquée, le délassement des lectures dans la bibliothèque arabe, l’enseignement des conférences et enfin, ajouta-t-il, la joie d’un foyer libre”.

Aujourd’hui l’amnésie touche certains parties politiques qui veulent plonger les français.es dans un tourbillon islamophobes et ils sont la honte et le déshonneur  de leurs ancêtres politiques islamophiles qui ont honorés autour de la valeur républicaine Fraternité les musulmans de leur reconnaissance.

GMP

Et pour conclure : 

La Grande Mosquée de Paris a servi de point de ralliement, voire de porte de sortie à des juifs pour échapper aux nazis.
Cette fraternité, cette main tendue a permis de sauver des vies.

Honneur à ces musulmans qui, aux heures sombres, ont su résister.

Et demain qui saura résister face aux nouveaux extrêmes qui pointe le bout de leur nez ?

 


Likez, aimez, invitez, partagez !
  •  
  • 14
  •  
  •  
  •  
    14
    Partages
  • 14
    Partages

Laisser un commentaire