E.Macron devient Président de la République, jusqu’ici tout va bien !

Likez, aimez, invitez, partagez !
  • 9
  • 7
  •  
  •  
  •  
    16
    Partages

 
 
La France apaisée, celle qui est universaliste, humaniste, fraternelle, libre, solidaire, ouverte et accueillante a remportée la victoire face à  à ceux qui favorisent le repli identitaire, ceux qui hystérisent les questions d’origine ou d’identité et développent une rhétorique de division pour détourner des nécessités communes.
 
 
 
 
 
 
 

  

La victoire du vote d’opposition

Dans un premier temps, n’oublions pas que si victoire il y a, c’est celle du vote d’opposition au FN et non celle d’un vote d’adhésion au nouveau Président Emmanuel Macron, qui remporte l’élection présidentielle 2017 et  qui devient le 8e président de la Ve République. 
En recueillant près de 65% des voix, le candidat En Marche ! est le plus jeune président jamais élu en France contre 34,5% pour la candidate perdante du Front National, Marine Le Pen. 
 
 
A celles et ceux qui crient : Victoire, rien n’est acquis !
 
La digue contre le «  barrage » est tout de même fragile, jusqu’à quand
 
 34,5 % avec près de 11 millions de voix pour Marine Le Pen, le chiffre est tout de même inquiétant et ne cesse d’augmenter d’années en années. 
 
• 1974 : JMLP – 190 921
• 2002 : JMLP – 4 804 772
• 2012 : #MLP – 6 421 426 
• 2017 : #MLP – 11 000 000
( Politiquons ) 
 
Autre chiffre à noter, une abstention en hausse par rapport au premier tour. 
 
☞  Il s’agit de la plus faible participation à un second tour de l’élection présidentielle depuis 1969.( le Monde )

Le second tour de la présidentielle 2017 en 8 chiffres

 

Finalement, nous aurons ce que nous méritons

 

 
 
A celles et ceux qui ont fait des injonctions de « faire barrage au FN » , nous comptons désormais sur vous pour que le combat continue dès aujourd’hui , pas dans 5 ans entre deux tours !
 
En Marche pour contester contre la xénophobie, le populisme, la chute du chômage, la lutte contre les discriminations, le bien commun …

 » Jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien.
Mais l’important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. »

Hubert Koundé, La Haine (1995)

L’essor de listes citoyennes dans les quartiers populaires est le  signe à l’aspiration au changement 

Indépendantes et sans étiquette politique, ce type de listes gagne du terrain dans les quartiers populaires, où les habitants choisissent de s’emparer toujours plus de la politique pour impulser eux-mêmes le changement qu’ils ne voient pas venir des autres. 

Législatives : les candidats de la « diversité », ces nouveaux politiciens de terrain

Le combat continue … 

 

 

 

Likez, aimez, invitez, partagez !
  • 9
  • 7
  •  
  •  
  •  
    16
    Partages
  • 16
    Partages

Laisser un commentaire